News

Rencontre avec le Conseil d’Administration : Serge Kremp

Kategorien: News

Serge Kremp, 40 ans, est marié et a deux enfants : Lena, âgée de 13 ans et Pol, âgé de 9 ans. Il vit depuis 6 ans à Christnach, un village dans la petite Suisse Luxembourgeoise et travaille pour la le compte de la Ville de Luxembourg et plus précisément au en tant que fonctionnaire administratif au Service du Gaz, et ceci depuis 16 ans. Dans son temps libre il aime se consacrer à sa famille et jouer au golf, un sport qu’il n’a d’ailleurs plus exercé depuis trois ans vu le manque de temps à cause de ses nombreuses obligations.

Pol, son fils, a été diagnostiqué avec la mucoviscidose à l’âge de 2 ans. « Comme Pol faisait des bronchites et des pneumonies en continu et perdait beaucoup de poids, nous avons décidé d’aller voir un spécialiste dans le domaine pulmonaire chez les enfants. Un test de sueur nous a vite démontré de quoi souffrait Pol » raconte Serge. « Les mois qui suivaient étaient très pénibles pour nous car n’ayant pas connu la maladie avant nous étions un peu perdus. Heureusement notre pédiatre nous a indiqué l’ALLM et le président à l’époque Marc Rosenfeld nous a beaucoup aidés. » dit Serge. « C’est pour cette raison que j’ai décidé de m’investir dans cette association, en vue d’aider les malades et leurs familles lorsqu’ils sont confrontés à cette maladie. » ajoute-t-il.

Pol est actuellement sous antibiotiques car il est atteint d’une bactérie qui s’appelle « Pseudomonas Aeruginosa » et afin d’en venir a bout il doit prendre 2 comprimés de Ciproxine par jour et inhaler de la tobramycine (connu sous le nom de Tobi) 2 fois par jour. En complément de son traitement au Luxembourg, Pol se rend depuis cette année à Maastricht à « l’Academic Hospital » qui disposent d’une cellule spéciale pour les patients atteints de mucoviscidose.

« Je suis très content de la collaboration entre les médecins de Maastricht et notre médecin au Luxembourg, car c’est grâce à cette bonne collaboration que le « Pseudomonas » a été détecté très tôt et que le traitement a pu commencer tout de suite. » affirme Serge en ajoutant être très optimiste quant au développement des prises en charge et des médicaments dans le traitement de la maladie.

Autor:Mike Beckers